ActioN non-présentielle

DPC : Analyse des prescriptions d'arrêt de travail/DPC en ligne/ Session ouverte du 02/11 au 31/12/2021

Référence de l'action : 11232100018 Session n°2
Cette action de DPC comporte 5 heures non présentielles.

Organisateur : Docteur Fabien BESANCON

L'expert qui interviendra lors de cette formation est le Dr Stéphane GRANAT, Médecin généraliste.



Cette action ne comporte aucune réunion physique.
Les différents recueils d'audit sont réalisables au cabinet médical. Vous pourrez prendre connaissance de la documentation et des référentiels au moment où vous le déciderez, l'analyse des modifications de pratiques est individuelle, en comparatif avec les résultats du groupe.
Le remplissage de questionnaires vous sera proposé sous forme électronique (via Internet).

Contenu de la formation :

Analyse des prescriptions d'arrêt de travail (DPC en ligne)

L'arrêt de travail (AT) est un sujet toujours d'actualité dans le contexte du déficit chronique des régimes sociaux. Le nombre des AT, et donc d'indemnités journalières (IJ) générées, avait jusqu'à très récemment baissé. Ce résultat était probablement dû à la campagne d'actions menée auprès des médecins prescripteurs, des employeurs et des employés. La médiatisation du phénomène y a certainement aussi contribué. La France détient le record européen en matière d'AT.

Le coût de ces AT pèse toujours lourdement sur les finances des régimes sociaux. Ils pénalisent aussi les employeurs, entraînant des problèmes d'organisation du temps de travail et le recours à du travail intérimaire. La prise en charge de la perte de revenu causée par l'employé en arrêt de travail, est souvent imputée à l'employeur et constitue une charge supplémentaire.

Le médecin agit pour le bien de son patient, sans méconnaître le contexte économique et social. Il se trouve seul face à la décision de comment et combien prescrire. Sur une moyenne de 18,7 actes par jour, le médecin généraliste génère en moyenne 1,4 avis d'AT. En 2002, 75% des arrêts de travail sont prescrits par des médecins généralistes. Ce taux a probablement augmenté depuis la réforme instituant le médecin traitant qui est à l'origine, sauf urgence, des prescriptions et du renouvellement des AT.

Le médecin généraliste joue le rôle de conciliateur entre l'employeur et l'employé, et entre le médecin du travail et le médecin conseil. Paradoxalement, le cursus universitaire aborde peu la prescription des AT, laissant le médecin affronter seul des plaintes qui peuvent être d'ordre relationnel, médico-social ou juridique.

Ce programme de formation médicale vise à optimiser la pratique médicale du médecin généraliste en lui permettant :

  • d'analyser et comparer sa pratique à celles de ses pairs
  • d'identifier les points posant problème
  • de trouver des pistes de résolution des problèmes
  • de contribuer à établir un référentiel entre pairs


Objectifs de la formation :
  • Lister les pathologies les plus fréquemment à l'origine de prescriptions d'arrêts de travail
  • Identifier les éléments concourrant à la décision de prescrire un arrêt de travail
  • Repérer les arrêts de travail prescrits à titre palliatif de situations socio-économiques ou relationnelles délétères
  • Comparer sa pratique à celle d'un groupe de confrères
Spécialités concernées :
  • Médecine générale

Phase(s) de cette action :

Phase 1 :
Non présentielle : phase réflexive d'analyse des pratiques individuelles par un recueil de pratiques (1h)

Phase 2 :
Non présentiele : appropriation théorique et analyse de pratique (1h)

Phase 3 :
Non présentielle : groupe d'échanges de pratique (2h)

Phase 4 :
Non présentielle : réfléxion sur la modification des pratiques à partir d'un nouveau recueil de pratiques (1h)


Selon la réglementation de l'Agence du DPC, une attestation sur l'honneur de suivi d’activités non-connectées sera demandée à l'issue du programme aux participants, pour toute participation à des séquences suivies à distance.
Suivi de la formation :
Un référent handicap est disponible si besoin. Pour être mis en relation, veuillez nous le signaler par téléphone au 03.88.37.25.25 ou par mail à contact@fmcaction.org.
Les actions comportant de la formation continue sont évaluées par un questionnaire d’évaluation des connaissances et celles avec de l’EPP par des outils d’évaluation de pratiques tels que des grilles d’audit, des registres de pratiques etc.
Un questionnaire de satisfaction est à compléter à l’issue de toute session suivie.

Une attestation de participation est délivrée à l'issue de la formation.
Modalités de prise en charge et d’indemnisation :

Les modalités de prise en charge et d’indemnisation sont gérées par l’Agence nationale du DPC
Les professionnels de santé ayant un compte www.mondpc.fr et éligibles à une prise en charge peuvent être indemnisés 21 heures maximum par année civile.

L’indemnisation pour les médecins peut aller jusqu'à 225 € (montant fixé par heure, selon le type d’action) pour cette session.

C'est aux professionnels de santé d'adresser via leur accès la demande d'inscription pour la prise en charge financière aux Organismes de DPC. La date limite de demande de prise en charge à cette formation est le lundi 01/11/2021 au soir.

La prise en charge peut s'effectuer hors Agence du DPC, par l'employeur notamment. Le coût pédagogique global est de 475€ TCC.

Nous rappelons que fmc-ActioN ne demande pas de frais d'adhésion.

Haute Autorité de santé Fonds d'Assurance Formation de la Profession Médicale