Document sans nom
et si...

Et si 2019 était une année sereine pour la formation ?

Une année où la loi sur la formation professionnelle respecte les spécificités de l'exercice libéral et l'autonomie du FAF-PM correctement géré par la profession, sans nous obliger à fusionner avec d'autres organismes au risque d'y perdre notre âme ?

Une année où l'Université arrêterait de rêver d'un quatrième cycle d'études médicales tout au long de la vie professionnelle, où d'éminents chefs de service nous apprendraient notre métier ?

Une année où les règles de l'Agence du DPC ne changent pas, où les programmes sont validés pour trois ans, où les budgets ne sont pas clos avant la fin de l'année ?

Une année où les autorités sanitaires investiraient dans une formation de ses professionnels de santé, outil indispensable pour la qualité des soins et la maîtrise des dépenses de santé ?

Notre souhait pour cette nouvelle année : qu'elle soit sereine !

img

Haute Autorité de santé Fonds d'Assurance Formation de la Profession Médicale