Document sans nom
La relance ?
     
Le Conseil de Gestion de l'OGDPC du 18 mars a levé la limitation à un programme par an et par médecin. La commission paritaire médecin doit se réunir rapidement pour mieux préciser quels seront les droits individuels des médecins au DPC financés.
C'est une première étape pour redonner ses lettres de noblesse au dispositif et vous permettre de vous inscrire à plus d'une action en 2015
     

Comme toujours, fmc-ActioN s'adapte au nouveau paysage

En additionnant les possibilités offertes par le FAF-PM et par l'OGDPC, notre programme comprend à la fois des actions de DPC comprenant des phases d'analyse des pratiques, d'actualisation des connaissances et d'évaluation à distance, et des formations incluant l'informatique, la validation de diplômes (Cycles EHPAD et ETP) ou l'initiation à l'anglais médical…
Fidèle à sa tradition, fmc-ActioN continuera de vous proposer des actions conviviales de qualité scientifique et pédagogique irréprochable, comme vous pouvez le découvrir sur le site.

 

2015, deuxième année du DPC

Comme les organisations professionnelles l'avaient prévu, la gestion administrative du dispositif est poussive, ne facilitant ni la vie des médecins, ni celle des associations : système complexe voulant à tout prix faire entrer dans le même moule plus de 30 professions et presqu'un million de professionnels.
Pourtant, la formation professionnelle continue a une histoire, une pratique et une efficacité que tout le monde reconnaît : il n'est pas si loin le temps où le financement de la FPC provenait d'une partie de nos honoraires mutualisés, où la convention nous garantissait 8 jours indemnisés de formation par an. Ce chiffre n'est pas un hasard, puisque les normes européennes situent à 40 heures annuelles le besoin minimal de formation pour un médecin.

Le dispositif du DPC est en cours de réécriture. La concertation est laborieuse et nos représentants se battent pour préserver nos avantages acquis. Le maintien d'un système de formation géré paritairement et doté d'un financement pérenne fait partie de nos revendications, tant la défense de ce bien commun fait consensus. Quel que soit le nom qu'on lui donnera, la formation des médecins ne saurait être ballotée par des décisions administratives ou bureaucratiques.

img

Organisme gestionnaire Conventionnel Haute Autorité de santé