L’actualité médicale de la semaine du 14 au 18 novembre

Actualités | Publié le 17/11/2022 | Modifié le 05/01/2023

Greffe d'ilots pancréatiques, les biologistes en grève, la vaccination anti-grippale ouverte à tous.tes... Nous avons récapitulé pour vous les actualités médicales de la semaine du 14 au 18 novembre dernier.

Greffe d’ilots pancréatiques : un grand pas pour les diabétiques

Lundi 14 novembre était la journée mondiale du diabète, l’occasion de mettre en avant un traitement qui a été très récemment autorisé par les autorités sanitaires : la greffe d’îlots pancréatiques. « C’est révolutionnaire » assure Valérie Rodriguez, une des premières à avoir pu bénéficier de ce traitement. Il consiste à implanter dans le foie des îlots de Langerhans. Ce sont les cellules du pancréas responsables de la sécrétion d'insuline et qui vont être prélevées chez un donneur non diabétique et en état de mort cérébrale.

Grossesse : un court entretien pour les personnes enceintes

Depuis lundi 14 novembre, les pharmacien.nes sont invité.es à prendre le temps de demander aux personnes si elles sont enceintes : le but est de les sensibiliser aux dangers de certains médicaments. Les pharmacien.nes pourront alors faire passer un court entretien aux personnes enceintes pour s’assurer qu’aucun danger n’est encouru.

La vaccination anti-grippale ouverte à toustes

Si elle était jusqu’à présent réservée en priorité aux personnes à risque, la vaccination anti-grippale est ouverte à tous.tes depuis le 15 novembre. Ainsi, chaque personne souhaitant se faire vacciner a la possibilité de le faire. Et cette année, en plus des médecins, infirmier.es et sage femmes, les pharmacies pourront se charger de vacciner les personnes.

Les biologistes en grève

Du lundi 14 au mercredi 16 inclus, près de 95 % des biologistes libéraux ont été en grève et 4 200 laboratoires d'analyses médicales avaient fermé leurs portes. Le but : dénoncer les économies prévues par le budget de la Sécurité sociale de 2023. "Nous sommes tous mobilisés parce que le gouvernement refuse de nous entendre et de dialoguer", a indiqué Alain Le Meur, porte-parole de l'Alliance de la biologie médicale.

Épidémie de bronchiolite : “un tri des patient.es”

L’épidémie de bronchiolite est toujours un sujet brûlant de l’actualité médicale. Les hôpitaux sont débordés, et les soignant.es semblent de pas avoir d'autre choix que de faire un “tri des patient.es”. Julie Stack, membre du collectif de pédiatrie a déclaré : « Actuellement, on soigne mal nos enfants. On ne peut pas tous les hospitaliser. On est obligés de trier les enfants. On est contraint de prendre un surnombre dans le couloir. On fait des soins dégradés et on les met en danger très clairement ».

Les étudiant.es en médecine en grève

Un mois après l’annonce d’une 4ème année en médecine générale, les étudiant.es de cette spécialité ne décolèrent pas. Plusieurs milliers d’internes, mais également d’externes, ont été invité.es à manifester dans les rues ce jeudi 17 novembre. « Ce sont des mesures démagogiques, qui ne présentent aucune efficacité en termes d’accès aux soins, les généralistes étant déjà les médecins les mieux répartis sur le territoire », affirme Raphaël Presneau, président de l’Isnar-IMG (internes en médecine générale).