L’actualité médicale de la semaine du 9 au 13 janvier 2023

Actualités | Publié le 12/01/2023 | Modifié le 16/01/2023

La triple épidémie recule enfin en France, vers une carte vitale numérique... Fmc-ActioN a récapitulé pour vous les actualités médicales de la semaine du 9 au 13 janvier dernier.

La triple épidémie recule enfin en France

Selon les rapports hebdomadaires dévoilés mercredi 11 janvier sur les chiffres de la grippe, du covid et de la bronchiolite de Santé publique France, les maladies reculent depuis 2 semaines. Cependant, une reprise à la hausse reste possible dans les prochaines semaines, comme cela avait été le cas en 2017-2018 avec la grippe. Le gouvernement appel donc à la vigilance de chacun.e.

Laboratoires d’analyses : un accord trouvé avec la Sécurité sociale

Nous l’avions annoncé la semaine dernière : les laboratoires d’analyses médicales se sont mis en grève pour le suivi des données du Covid-19. Mardi 10 janvier, les laboratoires d’analyses et l’Assurance maladie ont trouvé un accord mettant fin aux mouvements de grèves : une baisse de 250 millions d’euros répartis sur l’ensemble des examens de biologie médicale est prévue.

Santé Psy étudiant : le dispositif prolongé en 2023

Initialement mis en place en mars 2021 suite à l’épidémie de Covid-19, le dispositif Santé Psy Etudiant est officiellement prolongé en 2023. Pour rappel, 8 séances par an sont gratuites pour les étudiant.es, sans avance de frais. Il suffit de prendre rendez-vous avec un.e médecin généraliste pour obtenir une lettre d’orientation et avoir droit aux séances gratuites.

Réforme des retraites : une visite médicale obligatoire à partir de 61 ans

Suite à l’annonce du président concernant la réforme des retraites, le ministre a annoncé que « Désormais, grâce à un avis médical, il sera possible de partir plus tôt », et ce par le biais d’une visite médicale “obligatoire et systématique » à 61 ans pour les métiers pénibles, en plus de celle à 45 ans.

La carte vitale numérique pour bientôt

Dès avril 2023, la carte vitale sera disponible au format numérique. Cette version dématérialisée est en phase de test depuis 2019 dans plusieurs départements. Il suffira alors de télécharger une application mobile nommée “apCV” pour y retrouver un QR code correspondant à votre carte vitale. Les médecins n’auront plus qu’à scanner ce code. En plus de proposer la carte vitale sous format numérique, l’application permettra également de suivre les dépenses de soins de l’utilisateur.trice.