L’actualité médicale de la semaine du 16 au 20 janvier 2023

Actualités | Publié le 19/01/2023 | Modifié le 23/01/2023

Réforme de formation des sages-femmes, un accès direct des patient.es aux infirmier.es... Fmc-ActioN a récapitulé pour vous les actualités médicales de la semaine du 16 au 20 janvier dernier.

Les numéros d’urgences injoignables

Mardi 17 janvier, les lignes des numéros d’urgences, le 15, le 18 et le 112 ont été perturbés dans 19 départements. Le ministre de la Santé, François Braun, a annoncé sur Twitter s’être rendu en cellule de crise pour "faire un point sur la situation avec l'ensemble des agences régionales de santé". Ces perturbations ont duré un peu moins d’une heure, mais ont rappelé la panne du 2 juin 2021, qui avait duré plus de 7 heures.

Réforme de formation des sages-femmes votée

Lundi 16 janvier, l’Assemblée nationale a adopté une proposition de loi accordant plus de reconnaissance au métier de sage-femme. Ce texte a pour objectif d’accroître l'attractivité de ce métier : d’ici à 2027, la formation des sages-femmes sera entièrement intégrée au sein des universités, afin d'« homogénéiser le niveau de formation » et de « décloisonner les formations en santé », en priorité à travers les unités de formation et de recherche (UFR) de médecine ou de santé.

“Derniers secours” : une formation ouverte à tous.tes

Lundi 16 janvier, la Société française d'accompagnement et de soins palliatifs (SFAP) a lancé une formation “Derniers secours”. Elle a pour but de sensibiliser les francais.es à l'accompagnement des personnes en fin de vie et de leur faire comprendre qu'il ne concerne pas que le personnel de santé. La formation aborde 4 thématiques et se déroule sur une journée, voire une demi-journée. Elle est gratuite et accessible à tous.tes à partir de 16 ans.

Le point sur les cas de Covid, grippe et bronchiolite

À la mi-janvier, faisons un point sur la triple épidémie qui touche la France depuis la fin de l’année 2022. Fin décembre, le nombre de passages aux urgences était de 15.000 contre 3.000 la semaine dernière. Les hôpitaux peuvent donc relâcher un peu la pression accumulée depuis ces derniers mois. Cependant, "la prudence reste de mise" rappellent les autorités sanitaires.

L’accès direct des patient.es aux infirmier.es

Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, l’Assemblée nationale a adopté l’ouverture d’un accès direct des patient.es aux infirmier.es en pratique avancée (IPA). En d’autres termes, il sera possible de consulter les personnels paramédicaux sans avoir à passer par des médecins.