L’actualité médicale de la semaine du 19 au 23 septembre 2022

Actualités | Publié le 26/09/2022 | Modifié le 27/09/2022

La pilule du lendemain rendue gratuite, la huitième vague du Covid, un dépistage contre l’anxiété … Nous avons récapitulé pour vous les actualités médicales de la semaine du 19 au 23 septembre dernier.

La pilule du lendemain bientôt gratuite et sans besoin d’ordonnance

Actuellement, seules les femmes mineures et les étudiantes majeures sont en capacité de se procurer la pilule du lendemain gratuitement. Francois Braun, ministre de la santé, l’a annoncé ce mardi 20 septembre : “L’accès à la contraception d’urgence, ou pilule du lendemain, va devenir gratuit pour toutes les femmes quel que soit leur âge, en pharmacie et sans ordonnance”.

Le dépistage des IST désormais gratuit jusqu’à 26 ans

"Désormais, la possibilité de dépistage sera étendue à toutes les infections sexuellement transmissibles pour lutter le plus précocement possible contre la reprise des infections" , explique François Braun. En effet, la France est en retard par rapport aux pays voisins. De plus, il annonce la mise en place de consultations médicales gratuites à 25, 45 et 65 ans.

Covid-19 : une 8e vague inévitable ?

Cela semble se confirmer : les cas de covid-19 sont repartis à la hausse. En effet, 51 816 cas positifs ont été recensés en 24 heures mardi 20 septembre, contre 41 850 il y a une semaine. Ce même jour, la HAS, Haute autorité de santé, a donné le feu vert à 3 nouveaux vaccins, capables de contrer Omicron.

Un dépistage de l’anxiété recommandé aux USA

La santé mentale étant de plus en plus prise au sérieux, un groupe de chercheurs et de chercheuses américaines nommé U.S. Preventive Services Task Force, a recommandé aux médecins de mettre en place une consultation de tous les adultes de moins de 65 ans. Le but de cette consultation est de dépister l’anxiété, afin d’éviter que le trouble ne s'aggrave avec le temps.

Traitement contre la mucoviscidose

Le bilan 2021 du Registre français de la mucoviscidose révèle des premiers effets positifs du Kaftrio auprès des personnes malades. D’après David Fiant, président de l’association Vaincre la Mucoviscidose, les effets du traitement sont “spectaculaires. Paola de Carli, directrice du pôle de recherche de Vaincre la mucoviscidose affirme : «L’évolution est positive sur tous les indicateurs cliniques, et cette tendance semble se confirmer en 2022 avec l’augmentation du nombre de prescriptions”.