icon fleche retour à la liste des formations médicales continues de fmc-ActioN

Retour aux résultats de recherche

infections sexuellement transmissibles
DPC

Infections sexuellement transmissibles

icone formation DPCE-learning
icone date de formation DPCA partir du 01 octobre

Organisatrice

Dr Caroline CHICK

Expert

Dr Martin BELAN, Infectiologue.

Organisatrice

Dr Caroline CHICK

Expert

Dr Martin BELAN, Infectiologue.

Contenu de la formation

Une formation pour renforcer ses compétences dans la prise en charge des IST, en fonction des évolutions scientifiques et des enjeux de santé publique

En France, les infections sexuellement transmissibles (IST) sont un problème de santé publique important. En 2019, les données de Santé publique France ont montré une augmentation continue des cas de certaines IST.

  1. Syphilis : Au cours des dernières années, la syphilis a connu une résurgence en France. Les taux de syphilis ont augmenté, notamment parmi les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH). Cette tendance a été observée dans plusieurs régions du pays.
  2. Gonorrhée : Les cas de gonorrhée ont également augmenté, en particulier chez les HSH. Cette augmentation peut être due à la baisse de l'utilisation du préservatif et à la transmission accrue par le biais de contacts sexuels non protégés.
  3. Chlamydia : Les infections à chlamydia sont courantes en France, en particulier chez les jeunes adultes. Cependant, il peut y avoir un sous-dépistage en raison de l'absence de symptômes chez de nombreuses personnes infectées.
  4. Infections à papillomavirus humain (HPV) : Les infections à HPV sont répandues en France. La vaccination contre le HPV a été mise en place pour prévenir les infections à risque élevé, en particulier chez les jeunes filles et garçons.
  5. Hépatite B et C : L'incidence de l'hépatite B a diminué grâce à la vaccination. Mais l'hépatite C reste une préoccupation, en particulier chez les personnes ayant des antécédents d'utilisation de drogues injectables.

Les IST sont des affections courantes en gynécologie, en médecine générale et en obstétrique. Les sage-femmes, médecins généralistes et gynécologues sont donc les mieux placés pour identifier et traiter ces infections. Leur formation initiale leur confère des compétences spécifiques et complémentaires en matière de prise en charge des patients atteints d'infections sexuellement transmissibles (IST). Néanmoins, la formation continue leur est nécessaire , compte tenu de l'évolution des connaissances, des recommandations et des enjeux de santé publique.

Ces professionnels de santé jouent un rôle clé dans la prévention des IST. Ils sont en première ligne pour informer et éduquer les patients sur

  • les risques associés aux IST
  • les moyens de prévention
  • les comportements à adopter pour réduire le risque de transmission.

La formation des sages-femmes les prépare à aider les femmes et les couples pendant la grossesse, l'accouchement et après la naissance. Elles assurent également le suivi gynécologique et la contraception. Toutefois, les IST peuvent avoir des conséquences significatives sur la santé reproductive, notamment en cas de grossesse. Cette formation médicale leur permettra de renforcer leurs compétences en matière de diagnostic, de traitement et de prévention des IST.

Les médecins généralistes, quant à eux, sont souvent le premier point de contact pour les patients atteints d'IST. Leur formation initiale leur permet de diagnostiquer et de traiter un large éventail de pathologies, y compris les IST. Mais il est crucial de les tenir informés des dernières avancées et recommandations sur la prise en charge des IST. Cette formation continue leur permettra d'actualiser leurs connaissances et d'améliorer la qualité des soins pour leurs patients.

Enfin, les gynécologues sont des spécialistes de la santé reproductive et de l'appareil génital féminin. Ils sont fréquemment sollicités pour la prise en charge des IST, notamment en raison de leur expertise. Toutefois, les germes responsables des IST et les traitements recommandés évoluent constamment. Cette formation médicale les aidera à maintenir leur niveau d'expertise et offrir à une prise en charge adaptée et conforme aux dernières recommandations.

Je m'inscris !

En vous connectant à votre espace, vos données personnelles seront pré-remplies automatiquement

icone fleche valider mon inscription à la formation

Objectifs de la formation

  • Lister les situations où un dépistage des IST est recommandé
  • Décrire les différents tableaux cliniques des IST selon les germes
  • Lister les examens paracliniques nécessaires et suffisants en fonction de chaque tableau clinique évoquant une IST
  • S'approprier les traitements d'une IST en appliquant les recommandations (hors VIH)
  • Lister les conseils de prévention des IST à donner au patient
  • Lister les ressources territoriales disponibles pour le dépistage et le traitement des IST

Spécialités concernées

Gynécologie médicale
Gynécologie médicale et Obstétrique
Médecine générale
Sage-femme
Afficher la suite

Les différentes phases de formation

Durée totale de la formation : 7h

Phase 1 - 3h FC - Non présentielle

Apport de connaissances par la visualisation de supports scientifiques (3h)

Phase 2 - 2h EPP - Non présentielle

Evaluation des pratiques professionnelles sous la forme d’un test de concordance de script (2h)

Phase 3 - 2h FC - Non présentielle

Forum de discussion entre participants et experts (2h)

Selon la réglementation de l'Agence du DPC, une attestation sur l'honneur de suivi d’activités non-connectées sera demandée à l'issue du programme aux participants, pour toute participation à des séquences suivies à distance.

Suivi de la formation

Les actions comportant de la formation continue sont évaluées par un questionnaire d’évaluation des connaissances et celles avec de l’EPP par des outils d’évaluation de pratiques tels que des grilles d’audit, des registres de pratiques, pré- post tests, etc.

Un référent handicap est disponible si besoin. Pour être mis en relation, veuillez nous le signaler par téléphone au 03.88.37.25.25 ou par mail à referenthandicap@fmcaction.org.

Un questionnaire de satisfaction est à compléter à l’issue de toute session suivie.

Une attestation de participation est délivrée à l'issue de la formation.

Modalités de prise en charge et d'indemnisation

Les modalités de prise en charge et d’indemnisation sont gérées par l’Agence nationale du DPC.

L'ODPC porteur de cette session de formation est fmc-ActioN, référence organisme : 1123

Les professionnels de santé ayant un compte "dpc" et éligibles à une prise en charge peuvent être indemnisés. Pour plus d’informations concernant ces modalités, consultez notre FAQ.

icone indemnisation de la formation

Vous trouverez dans le tableau ci-dessous :

  • l’indemnisation maximale (montant fixé par heure, selon le type d'action) allouée pour cette session à chaque profession
  • le coût pédagogique global, incluant la restauration, en cas de prise en charge par l’employeur ou d’auto-financement de cette session
Votre profession ou spécialité Indemnisation maximale par l'ANDPC Coût pédagogique global
Médecin315.00 €484.50 €
Sage-femme280.00 €306.00 €

Nous rappelons que fmc-ActioN ne demande pas de frais d'adhésion.

Cadre réglementaire

fmc-ActioN s'engage à organiser ses formations dans un cadre sanitaire en conformité avec la réglementation en vigueur pour les Professionnels de santé et souhaite offrir à toute personne se présentant l'assurance de pouvoir être en sécurité lors de nos réunions. fmc-ActioN se réserve le droit de demander les pièces justificatives nécessaires aux participants pour le bon déroulement des sessions.

Autres sessions programmées

Il n'y a pas d'autre session programmée pour cette formation.

Je m'inscris !

En vous connectant à votre espace, vos données personnelles seront pré-remplies automatiquement

icone fleche valider mon inscription à la formation
icon fleche retour à la liste des formations médicales continues de fmc-ActioN

Retour aux résultats de recherche